NEURO COMPLEX

2 months ago 177

Si il a été établi un lien entre l'âge et les performances cognitives, l'âge auquel le déclin cognitif débuterait est aujourd'hui plus que jamais controversé. Le British Medical Journal a publié une étude menée par l'équipe de recherche de l'Inserm dirigée par Archana Signh- Manoux, qui montre que notre mémoire, ainsi que notre capacité à raisonner et à comprendre commence à décliner dès l'âge de 45 ans.

"Alors que l'espérance de vie continue à augmenter, comprendre le déclin cognitif lié à l'âge est l'un des défis du 21ème siècle", souligne Archana Singh-Manoux. Des études cliniques montrent une corrélation entre la présence de plaques amyloïdes dans le cerveau et la sévérité du déclin cognitif. Or, ces plaques amyloïdes semblent exister dans le cerveau de jeunes adultes. C'est pourquoi il est urgent de prendre en charge le déclin cognitif le plus tôt possible.

Notre équipe scientifique a travaillé de nombreux mois sur le développement d'un nouveau complément alimentaire pour cibler les besoins reliés à la mémoire et les capacités de raisonnement. Les plantes bénéfiques à notre cerveau :

  • Le Gotu Kola (Centella asiatica) a un double intérêt. D'une part, il aide à maintenir la mémoire avec le déclin lié à l'âge et à préserver les fonctions cognitives. D'autre part, le Gotu Kola contribue à une circulation normale du sang qui est associée à la performance cérébrale.(1)
  • Le Ginseng associé à un mélange de vitamines et minéraux est utilisé dans le cas d'un déclin de la vigilance mentale et il est scientifiquement prouvé qu'il promeut le maintien des facultés mentales.(2)
  • Le Bacopa pourrait avoir un effet positif sur le système cérébral, et pourrait avoir des effets d'amélioration de la mémoire à court et long terme. Le bacopa pourrait également aider à la concentration et à l'intelligence.(3)
  • La Sauge d'Espagne permet également d'aider
    à maintenir la mémoire de travail et les performances
    cérébrales.(4)

Si l'âge est un facteur pouvant expliquer le déclin cognitif, c'est l'état de santé global de la personne qui va influer mémoire et capacité à raisonner. Quels sont les facteurs de risque liés au déclin cognitif ?

  • Apnée du sommeil
  • Dépression
  • Tabac
  • Une vie sédentaire
  • Taux de cholestérol élevé
  • Maladie chronique des reins
  • Fibrillation auriculaire
  • Maladies cardiovasculaires
  • Obésité
  • Hypertension
  • Troubles du sommeil
  • Un faible niveau d'instruction
  • Taux élevé d'homocystéine
  • Intoxication aux métaux lourds
  • Résistance à l'insuline et au diabète de type 2

Neuro Complex, un complément alimentaire qu'il convient de prendre le plus tôt possible afin de préserver, par les nutriments qui le composent, la mémoire et les performances cérébrales.

Read Entire Article